Course de C˘te Arinsal - 19-20/06/2021

<< La Course de C˘te Arinsal enregistre un nombre dĺengagements spectaculaire

Avec un nombre total de 68 pilotes engagés, la Course de Côte Arinsal fera démarrer les moteurs ce samedi avec un parc de véhicules vraiment spectaculaire :  9 barquettes, 10 véhicules Proto, 4 monoplaces, 6 GT et un grand nombre de Tourismes de toutes les catégories. Avec cette liste, l’ACA Esport ouvre le Championnat de France de la Montagne 2e division de la meilleure façon possible.

La course sera disputée selon les horaires suivants :

Samedi 19 juin
09h30 – Fermeture de la route CS520 (d’Arinsal à Comallemple)
10h00 – Entraînements libres
11h30 – Entraînements officiels 1
13h00 – Entraînements officiels 2
15h00 – 1ª course officielle

Dimanche 20 juin
08h00 – Fermeture de la route CS520
09h00 – Entraînements libres
10h00 – 2ª course officielle
12h00 – 3ª course officielle

Toutes les montées d’entraînement et de course de la Course de côte Arinsal 2021 seront parcourues sur la CS520 allant d’Arinsal à Comallemple, entre les jalons 0,300 et 4,300, soit un total de 4 km avec un dénivelé moyen de 8,9%. Le parc de départ et le village de l’épreuve seront situés en plein centre d’Arinsal.

Engagement de haut niveau
Un total de 10 barquettes de pilotes français sont engagées pour la Serie A française, ce qui signifie qu’une saison très prometteuse en termes de lutte débutera à Arinsal. L’une des plus grandes personnalités à prendre le départ avec ce type de véhicule est Cyrille Frantz (Osella PA30T), vice-champion de France de Montagne en 2019 et Champion en 2015. Il faut également souligner la présence de Dimitri Pereira (Norma M20 FC), vainqueur de la Course de côte Ordino-Arcalís de 2017; Kevin Petit (Norma M20 FC), actuel vice-champion de France de 2e division; Jean-Phillipe Martin (Norma M20B), etc.

Pour la Serie B, le pilote ayant le meilleur palmarès sera Ronald Garcès (Audi R8 LMS Ultra), actuel vice-champion de France, mais il faudra également suivre le Catalan Jordi Gaig (Porsche 911 GT3-R); les Français Nicolas Granier et Frédéric Toubert (Seat Leon Supercopa); Jean-Paul Terral (Aston Martin Vantage), etc.

Une importante participation parmi les véhicules Proto se fait aussi remarquer, dirigés par les Jeunes Pilotes de l’Automòbil Club d’Andorra : Edgar Montellà (Silver Car S3), qui vient de marquer un excellent résultat lors de la course de côte Les Ventoses; Raül Ferré (Silver Car CS), auteur d’une grande performance lors de la dernière Course de côte al Fito (Asturies) et le prometteur Marc Solsona (Speed Car GTR Evo).

Du côté français, Marc Blanchemain (Speed Car GTR), Jérôme Jacquot (Speed Car GTR Evo) et Alain Volbart (Speed Car GT) seront les plus remarquables. Pour finir, la présence des monoplaces conduits par la Française Marie Cammares (Tatuus FR 4C) et par l’espagnol Abel Lombardo (Dallara F395) sur la course du championnat de France est également à mentionner, ainsi que le débutant Marcel Muxella (Alpa FR92) et Antonio Vázquez (F-Renault 93) pour la série nationale andorranne.

Une bonne participation pour la « Série Nationale »
Un total de 22 véhicules forment l’engagement de la nouvelle « Série nationale », des véhicules qui malgré le fait qu’ils ne soient pas soumis à la règlementation FFSA, ont été admis à participer à Arinsal, avec un classement et des prix exclusivement pour eux. La majeure partie sont des pilotes andorrans, mais il y a aussi des Français comme le pilote vétéran Jean-Charles Massu, qui présentera l’un des véhicules les plus intéressants du lot: une Tiga SC81-Ford.

Une course où le public sera spécialement bienvenu 
Les spectateurs venant de n’importe où seront spécialement bienvenus lors de cette édition de la Course de Côte Arinsal, puisque toute la principauté d’Andorre bénéficie d’une très bonne situation épidémiologique, avec aucune restriction pour entrer ou sortir du territoire. 

Le weekend de sport mécanique à Andorre offrira également des facilités maximales pour le suivi de la course, comme par exemple des parkings sur les lieux indiqués à Arinsal ainsi que toute l’hospitalité du pays.

Le télésiège « Josep Serra » représente un magnifique élément pour le suivi des différentes étapes de la course, celui-ci sera en fonctionnement pour le service exclusif du spectateur durant les deux jours de compétition. Ce télésiège relie le départ et l’arrivée de la montée, s’agissant d’un élément de transport personnel extrêmement pratique et original qui offre une vue aérienne exceptionnelle sur le tracé.

Le confort est une norme habituelle pour tous les évènements de sport automobile organisés par l’ACA, et la Course de côte Arinsal en sera un nouvel exemple, avec participant et spectateur toujours dans la même ligne de mire. Comme lors des deux éditions précédentes, le paddock sera situé en plein centre d’Arinsal, ce qui signifie une proximité avec les établissements et services en tout genre. De nombreux hôtels sont situés juste à côté du départ ou du paddock même. La base de la compétition sera située à l’Ushuaia Mountain Hotel (Arinsal), près du point de départ de la montée.

| | compartir